Guides

  • Protéger et respecter la citoyenneté de la personne âgée - prévention du risque de dérives sectaires en établissements sanitaires et médico-sociaux

    Publié le 23/03/2018

    La publication d’un guide, plus particulièrement destiné aux directions des EHPAD, s’inscrit dans la continuité de l’action de la Miviludes pour la prévention du risque de dérives sectaires à l’égard des personnes âgées.
    Il aborde les enjeux importants pour le secteur sanitaire et le secteur médico-social et structure la réflexion de la prévention et de la lutte contre les dérives sectaires autour de trois axes : repérage et évaluation du risque ; protection des droits des personnes hébergées ; prévention des risques dans la gestion de l’établissement.
    L’objectif de ce guide est de diffuser une culture de la prévention et de la vigilance envers les risques sectaires en établissement, et de fournir des recommandations pour guider la réflexion et l’action.
     
    Il se veut être un outil pratique pour comprendre les abus d’origine sectaire qui menacent les personnes âgées et aider à la conception d’un plan de prévention ou d’action pour lutter contre ces dérives. A cette fin, est mis à la disposition des établissements un outil d’aide à la cartographie des risques.
     
    Ce guide, conduit sous l’impulsion de la Miviludes, a été réalisé par Camille Gautard, élève-stagiaire de la filière des directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux (DESSMS) de la promotion 2016-2017 de l’École des Hautes Études en Santé Publique, dans le cadre de son mémoire de stage extérieur en octobre 2016.
     

    Voir le document
  • Couverture du guide Santé et dérives sectaires

    Santé et dérives sectaires

    Publié le 11/04/2012

    Les promesses et recettes de guérison, de bien-être et de développement personnel sont au coeur des pratiques à risque de dérives sectaires, qu'elles proviennent de groupes organisés à dimension transnationale ou de la multitude de "gourous thérapeutiques" isolés. Le dynamisme de ces "dérapeutes" de la santé s'affirme : promotion par le recours à Internet, participation à des colloques, salons, séminaires, diffusion de produits complémentaires, protection des labels, invention d' "ordres" pseudo professionnels...

    On peut estimer qu'aujourd'hui 4 Français sur 10 ont recours aux médecines dites alternatives ou complémentaires, dont 60% parmi les malades du cancer. Plus de 400 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique sont proposées.

    Si toutes ces pratiques ne sont pas forcément sectaires, la maladie est devenue une porte d'entrée rêvée pour les mouvements à caractère sectaire qui profitent de la souffrance ou de l'inquétude des malades et de leur famille pour exercer une emprise à leur égard. Les dérives sectaires dans le domaine de la santé représentent actuellement près de 25% de l'ensemble des signalements reçus à la Miviludes.

    Ce guide Santé et dérives sectaires est destiné à aider à repérer les situations de danger et à proposer des outils pratiques pour pouvoir réagir en conséquence, au soutien des victimes. Il s'adresse aussi bien aux professionels de la santé qu'aux particuliers confrontés aux situations de ce type.

    ________________________________________________________________________________________________________________

    Sur décision de la Cour administrative d'appel de Paris du 7 décembre 2017, les mentions concernant la fasciathérapie sont supprimées du guide Santé et dérives sectaires de la Miviludes.

  • Guide Savoir déceler les dérives sectairse dans la formation professionnelle

    Savoir déceler les dérives sectaires dans la formation professionnelle

    Publié le 08/02/2012

    La formation professionnelle est devenue une cible privilégiée pour les mouvements à caractère sectaire cherchant à acquérir de nouvelles ressources financières, à recruter de nouveaux adeptes et à conquérir des parts d’influence dans l’entreprise ou l’administration. Sur l’ensemble des formations proposées, 20 % relèvent du « comportemental » ou du « développement de soi ». Or, c’est justement dans ce domaine que le risque sectaire se révèle le plus important, avec celui de la santé, par le biais des pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique. Dans le prolongement de la loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 qui a renforcé les moyens de lutte contre les dérives sectaires dans le champ de la formation professionnelle, ce guide élaboré par la Miviludes, avec le concours du ministère chargé de l’apprentissage et de la formation professionnelle, a l’ambition d’aider l’ensemble des acteurs du secteur à repérer et à lutter contre les « situations à risque ».

  • La protection des mineurs contre les dérives sectaires

    La protection des mineurs contre les dérives sectaires

    Publié le 12/12/2011

    La nécessité de protéger les mineurs face à l’emprise sectaire est une exigence pour les pouvoirs publics et un devoir pour tous.

  • Les collectivités territoriales face aux dérives sectaires

    Les collectivités territoriales face aux dérives sectaires

    Publié le 10/12/2011

    Au coeur de la vie quotidienne des Français, centres de citoyenneté, lieux d’influence et de décision, employeurs et prestataires de services en charge de compétences sans cesse plus étendues, les collectivités territoriales – régions, départements et communes – sont exposées au risque de dérives sectaires dans de nombreux domaines.

Haut de page